Choisir son hameçon carpe

Choisir son hameçon carpe

Parmi tous les hameçons disponibles sur le marché, difficile pour le néophyte de s’y retrouver. A travers cet article, nous allons tenter d’expliquer les grandes généralités sur les hameçons destinés à la pêche de la carpe : forme, taille et leurs utilisations de prédilections.

Constitution d’un hameçon

Pour bien commencer, il me semble important de décrire chaque élément constituant l’hameçon, ceci peut paraître rébarbatif et anodin tellement nous connaissons tous cet élément de notre caisse à pêche mais cela nous permettra d’avoir le même language tout au long de cet article. Vous pourrez retrouver la définition d’un hameçon sur wiki.

L’oeillet : la tige de l’hameçon est retournée pour former une boucle dans la partie haute de l’hameçon dans laquelle passera votre fil pour réaliser votre montage par l’intermédiaire d’un nœud ( le plus courant étant le nœud sans nœud). Les hameçons destinés à la pêche au coup ne possèdent pas d’œillet  mais une palette plate pour effectuer le nœud. L’angle donné à l’oeillet aura une importance directe sur le bas de ligne ou la mécanique du montage recherchée, l’oeillet est donc tourné vers l’extérieur, neutre ou intérieur par rapport à la pointe de l’hameçon.

La hampe (ou tige)cette partie donne la longueur de l’hameçon et relie l’oeillet et la pointe, elle peut être droite ou courbée, longue ou courte en fonction de l’application/mécanique du montage recherché.

La pointepartie cruciale, elle termine l’hameçon et permet à celui-ci de piquer dans la bouche du poisson, elle doit être extrêmement pointue et tranchante afin de réduire au maximum la

Pointe d'hameçon rentrante et droite

Pointe d’hameçon rentrante et droite

résistance à la piqûre, les pointes ont évolué ces dernières années, notamment avec des affûtages chimiques les rendant très fines et d’une efficacité redoutable au détriment de la résistance à l’usure, elle est donc à surveiller après chaque prise (pointe émoussée étant le défaut le plus courant). Les pointes peuvent être rentrantes, droites ou renversées.

L’ardillon : souvent controversé, l’ardillon a pour but de limiter les décrochages en servant « d’anti-retour », une majeure partie des hameçons utilisent dorénavant un micro ardillon évitant

Hameçon Avec et Sans ardillon

Hameçon Avec et Sans ardillon

d’abîmer les chaires du poisson lors du retrait. Les hameçons sans ardillon arrivent en force, leur utilisation nécessite une tension régulière lors du combat, une habitude vite prise, essayer c’est l’adopter tellement il est facile d’utilisation!(ndlr).

 

 

 

 

La courbure : la courbure représente l’angle et la distance entre la hampe et la pointe de l’hameçon.

La couleur : la couleur a évolué ces dernières années, il existait la couleur « fer », « bronze », et « bleu » pour les pêches au coup, il existe maintenant des nuances qui imitent la couleur de fond ou mat, réel avantage avec des poissons méfiants ou simplement effet de mode commercial, vous trouverez maintenant pour tous les goûts.

La matière : depuis quelques temps, nous avons vu arriver les hameçons recouvert de Téflon, ce matériau hydrophobe à la particularité d’augmenter le glissant de l’hameçon et de ce fait, réduire la force nécessaire à la pénétration de la pointe.

La taille : la taille des hameçons est représentée par un numéro qui augmente au fur et à mesure que la taille diminue. Le numéro 24 étant le plus petit des hameçons et au-delà du n°1, les hameçons sont numérotés 1/0, 2/0 etc…,  la taille des hameçons pour pêcher la carpe est généralement situé entre le N°1 et N°6, cependant la pêche de la carpe évoluant la taille des hameçons diminue (comme pour la pêche au coup) et il est devenu courant de pêcher la carpe avec des tailles N°8 et N°10. La plupart des hameçons étant fabriqués en Asie, il est difficile d’avoir les mêmes tailles d’hameçons d’un fabriquant à l’autre, certains même ont des numéros impairs dans leur gamme comme NASH.

Les différents types d’hameçons

Pour faire plus simple, nous allons diviser les types d’hameçons en trois catégories et nous concentrer uniquement sur les hameçons destinés à la pêche de la carpe au posé, un raccourci rapide mais qui permet de bien comprendre les mécaniques.

Les hameçons à ouverture large : cet hameçon est certainement le plus répandu du fait de sa polyvalence et de son efficacité prouvée, connu également sous le nom de « wide gape », il se

Hameçon a ouverture large "wide Gape"

Hameçon a ouverture large « wide Gape »

caractérise principalement par la grande ouverture entre la pointe et la hampe, donc une courbure large. Pour parfaire, un hameçon passe partout peut se trouver avec différent angle d’oeillet et en pointe droite, renversée ou rentrante. Des variantes existent avec une forme spécifique au bas de la courbure pour favoriser la rotation de l’hameçon, comme le Fang Twister de chez Nash.

Les hameçons à hampes longues : ces hameçons sont souvent à pointe droite, leur particularité est liée à la longueur de la hampe beaucoup plus longue que sur les autres hameçons, il existe

Hameçon a hampe longue

Hameçon a hampe longue

beaucoup moins de variante que le wide gape et on le retrouvera principalement avec un oeillet droit ou légèrement tourné sur l’intérieur (coté pointe).

 

Les hameçons courbés: ces hameçons possèdent une hampe courbée pour finir avec une pointe droite, cette forme très agressive a été, pendant un temps, décriée, tellement

Hameçon a hampe courbée

Hameçon a hampe courbée

il s’enfonce dans les chairs du poissons, il revient aujourd’hui car les tailles plus petites permettent de contrer passablement ce phénomène.

 

 

 

 

 

 

 

 Angle d’oeillet

L’angle de l’oeillet est l’angle formé entre la hampe et l’oeillet lui-même, il donne une importance primordiale à la présentation du montage, il donnera également l’alignement entre votre bas de ligne et la pointe de l’hameçon d’une part et la mécanique lors du ferrage et du combat avec un poisson d’autre part. Dans le monde de la carpe, trois angles d’oeillet sont disponibles : Tourné vers l’intérieur, tourné vers l’extérieur et droit, le degré de l’angle est quand à lui définit par les constructeurs, en fonction du matériau utilisé comme bas de ligne, rigide ou souple, un angle d’oeillet sera à privilégier :

– tourné vers l’extérieur pour les matériaux rigides comme le fluoro-carbone

Hameçons avec oeillet intérieur et extérieur

Oeillet extérieur/intérieur

– tourné vers l’intérieur pour les matériaux souples tels que la tresse.

Ce sont des généralités bien sûr, il est tous à fait possible d’utiliser un oeillet extérieur pour un matériau souple comme la tresse ou avec un aligner pour les plus techniques, dans l’autre sens, il est plus délicat d’utiliser un angle intérieur sur un matériau rigide, cette dernière offre (bien que je ne l’ai jamais testée) une présentation qui n’inspire pas la confiance, l’angle formé entre le bas de ligne en fluoro et l’hameçon semble beaucoup trop refermé qui aurait pour effet un mauvais auto-ferrage. Alors que lorsqu’un matériau rigide est utilisé avec un hameçon à oeillet extérieur l’alignement bas de ligne/ hameçon est idéal pour une bonne présentation de votre appât.

 

A gauche Fluoro avec oeillet interne, a droite fluoro avec oeillet externe

A gauche Fluoro avec oeillet interne, a droite fluoro avec oeillet externe

Avec un hameçon a oeillet interieur l'angle semble trop fermé

Avec un hameçon a oeillet intérieur l’angle semble trop fermé

 

 

 

 

 

 

 

 

Hameçon sur tresses

Hameçon sur tresses

 

L’importance de l’angle avec la tresse est beaucoup moins marqué, on peut tout de même observer l’incidence de l’angle, avec un oeillet intérieur : l’hameçon a tendance à pencher vers le bas de

Hameçon kurv avec tresse souple

Hameçon kurv avec tresse souple

ligne  alors qu’avec un oeillet extérieur l’hameçon penche légèrement sur l’avant.

En ce qui concerne la mécanique sur un montage tresse + hameçon à oeillet intérieur, plus la traction augmente plus l’hameçon effectue une rotation vers l’intérieur et donc dans la chair des poissons cette rotation est amplifiée grâce au pointe d’hameçon rentrante !

Avec un hameçon de type « kurv », c’est tout l’hameçon qui avec la tension de la ligne bascule à l’intérieur de la bouche de la carpe. Le montage avec ce type d’hameçon est très agressif et

permet un ancrage maximum, par contre, il offre l’inconvénient d’avoir un moins bon alignement bas de ligne/hameçon/esche, il sera donc utilisé de préférence sur des plans d’eau avec peu de pression de pêche et sur des poissons peu éduqués.

 

 Les pointes…

Les pointes rentrantes offrent souvent un piquant supérieur aux pointes droites et augmentent la mécanique de rotation dans la bouche de la carpe lors du ferrage. On peut

Hameçon a pointe renversée

Hameçon a pointe renversée

également trouver une variante à ces pointes, c’est la pointe renversée, elle est alors désaxée par rapport à la hampe, ce type de pointe a été créée dans le cas de figure ou l’hameçon serait aspiré par la carpe à plat, de ce fait la pointe serait inefficace, la pointe renversée contre ce phénomène, en se piquant même dans ce cas de figure. Autre technique, l’hameçon possède une pointe droite mais sa rotation est obtenue par une forme particulière de sa courbure dirigeant la pointe vers le bas au moment du ferrage. Autres caractéristiques des hameçons est la notion de « fort de fer », cette notion est directement lié à la résistance de l’hameçon en effet les hameçons fort de fer sont réalisés avec un diamètre plus gros ce qui augmentent leurs résistances notamment à » l’ouverture ». Certaines marques différencient par le nom de l’hameçon l’utilisation d’un diamètre plus gros comme par exemple Drennan avec le boilie hook, la mention « continental » est la version renforcée.

 

fang twister avec sa courbure spécificque

fang twister avec sa courbure spécificque

 

Conclusion :

Pour conclure cet article, les combinaisons d’hameçons en fonction du bas ligne utilisé sont bien sûr toutes possibles néanmoins nous pouvons établir une préconisation comme suit:

Les hameçons avec un oeillet tourné vers l’extérieur seront plutôt destinés aux montages avec des matériaux rigides comme le fluoro carbon ou l’amnésia, mais leur polyvalence permet de les utiliser sur des montages en tresse, l’ajout d’un « aligner » sera peut-être nécessaire pour retrouver une bonne mécanique de rotation. Le choix de la pointe sera à votre goût : voici quelques exemples de modèle d’hameçon à oeillet extérieur : le « choddy » de chez Korda, le « boilie hook » de chez Drennan qui offre la particularité d’avoir une pointe renversée, le « twister chod » de chez Nash…..

Les hameçons avec un oeillet tourné vers l’intérieur ou les hameçons de type « kurv » seront destinés à la réalisation de montages avec des matériaux souples comme la tresse, la rotation de l’hameçon est idéale pour éviter les décrochages. Vous pouvez retrouver ces caractéristiques sur les hameçons suivants : le « wide gape » de chez korda, le C-4 de chez owner, le « fang twister » de chez Nash, le « river » et le specimen » de chez big carp…..

Les hameçons avec de longues hampe seront destinés à des montages spécifiques notamment pour la présentation de montage décollé, avec une pop-up. le long-shank de chez korda et le malisse de chez big carp présentent ces caractéristiques.

Le choix de la pointe, rentrante et/ou renversée sera quand à elle choisie, en fonction de vos convictions et de votre expérience.

Share